Projet eco-responsable – La cressonnière du Texas à St Pierre d’Aurillac

https://the-place-to-be.fr/wp-content/uploads/2021/10/hugues-dirigeant-Au-Bon-Cresson-Saint-Pierre-d-Aurillac-efc037b6.jpg
Du 01/10/2021 au 06/11/2021

à partir de

Billetterie Page Web
Tarif : 10€
Convient aux enfants : Oui

COVID-19 : compte tenu du contexte sanitaire, nous vous préconisons de vérifier que l'événement est maintenu (via les liens des organisateurs) avant de vous déplacer


La cressonnière du Texas à St Pierre d’Aurillac

Découvrez, soutenez et participez au projet d’Hugues Bladet, producteur et maraîcher d’Au Bon Cresson, il vous raconte tout 👇

Lien pour participer au projet : https://jadopteunprojet.com/decouvrez-les-projets/detail/au-bon-cresson

Le cresson de fontaine , vous connaissez ?

C’est un des plus vieux légumes verts consommé ! “Santé du corps” dixit Hippocrate . On peut le manger cru, cuit ou en jus. Le cresson est connu pour ses vertus gustatives et thérapeutiques … Pour son côté piquant , radifié . Nasturtium oficinalis , en latin : tordre , grimacé. Un cressiculteur , qu’on appelle aussi un cressonnier ou dans l’ancien temps ” Le gardien de l’eau ” , utilise des résurgences d’eaux ou des puits artésiens pour irriguer des bassins de culture : C’est de l’aquaculture .

Mon histoire ! “Père Castor, raconte nous une histoire…”
Je m’appelle Hugues Bladet et déjà à mes 10 ans, je disais à mes parents que je voulais être cressiculteur… Non je plaisante ! Après une très agréable enfance, j’ai passé quelques diplômes pour connaître, travailler et vendre une matière noble: le bois.

En 2013, je décide de tout lâcher, pour voyager et crapahuter le Monde en solo (enfin avec 7 milliards d’êtres humains). J’ai la chance d’avoir réalisé un merveilleux tour du monde en presque 2 ans, tout ça était totalement improvisé. Rassurez-vous je n’ai pas passé mon temps sous les cocotiers… grâce à des temps de travail et de découverte, d’analyse et compréhension des autres cultures et mode de vie, j’ai ouvert les yeux quant aux réalités sociales, politiques et écologiques de notre Monde.

Puis, retour en France. Besoin de continuer à découvrir et apprendre. Là, mon instinct, que j’ai réussi à apprivoiser, me pousse à suivre cette bonne étoile et à ma lancer dans une reconversion professionnelle : la cressiculture… et autres cultures. Une annonce sur le « boncoincoin » dit ” Chai + cressonnière à vendre 20 000€ ” . Vous aussi ça vous fait rêver? Je rassemble toutes mes économies, et c’est partie pour un retour aux sources, ici, à St Pierre d’Aurillac :

Cette vieille laiterie à été construite au 18ème siècle sur des résurgences d’eaux, provenant du Massif Central, pérennes en débit et en températures. Une cressonnière de 300m² y a été creusée dans les années 30 et l’activité y a été stoppée dans les années 90. A mon arrivée, je rencontre Mamie Cresson , habitante de St Pierre d’Aurillac et anciennement cressicultrice durant 30 ans. Elle accepte de me faire une transmission de savoirs en m’accompagnant dans cette nouvelle aventure.

Et me voilà à tomber amoureux de cette Mamie, du lieu, de l’historique du bâtiment, de l’eau ainsi que des moult vertus thérapeutiques, médicinales et gustatives du cresson de fontaine.

Aujourd’hui, Au Bon Cresson est labellisé Nature et Progrès. Je produis de belles bottes de cresson mais aussi quelques fruits et légumes, des plantes aromatiques que je vends localement ( marchés , AMAP , boutique de producteurs , restaurants , évènements…) . J’accueille même depuis 2 ans des Woofeurs qui viennent de France ou d’ailleurs pour se familiariser avec cette plante semi-aquatique, pour échanger, et me soulager dans de multiples tâches.

En route vers le Texas ! Enfin presque…
Seulement avec 300m² de cressonnière sur une saison de 8 mois, ainsi qu’un petit verger d’une trentaine de fruitiers , et 2000m² de maraîchage sans serres ( polyculture ) … Difficile de répondre aux demandes de mes chers aficionados de cresson , mais également de pouvoir vivre de cette nouvelle activité . J’ai donc trouvé une autre cressonnière ( en vue depuis 3 ans ) à 3 km de la mienne. Le lieu est splendide et il y a des résurgences d’eaux grosses comme des balles de tennis. L’eau y est pure et fraîche à l’année. Un véritable trésor ! Mon oasis du Texas que je l’appelle. Car elle est située sur la commune de St Martin-de-Sescas /// ou du Texas . Passez quand vous voulez… Il y a une méga bambouseraie et quelques fruitiers à découvrir également.

Dans quels objectifs ?

Augmenter ma zone de production : de 300m² à 1000m² et rassasier l’appétit des aficionados du cresson.
Créer de l’emploi ! Partager les tâches , mutualiser les efforts , et puis travailler à deux , c’est toujours mieux .
Préserver ce petit écosystème et remettre en avant ce vieux métier .

Je crois tellement en ce retour au source dans une échelle globale. Notre génération et celle qui pousse derrière se retrouve de plus en plus au pied du mur dans cette société. Partisan du ” No futur , Vive l’avenir “, j’ai la conviction que c’est en réactualisant une multitude de petit métier que nous retrouverons un sens au travail et à un avenir dans nos villes et nos campagnes.

Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité.

À quoi servira votre financement ?

Ce nouvel investissement dans une cressonnière arrive au moment où la trésorerie a déjà donné (presque) tout ce qu’elle avait…Votre soutien via cette campagne me permettra donc d’investir dans ce petit trésor et de le préserver.

Plus précisément le besoin global est de 8000 euros répartis entre :

– l’achat de la cressonnière ( Prix négocié à 5000 euros )

– les frais de notaire ( Environ 400 euros )

– le géomètre expert ( Devis de 1050 euros )

– les travaux de réhabilitation (1500 euros de location pour une mini pelle et un broyeur à végétaux pour débarder les gros bois, faire des copaux, réaliser 300 m de tranchée pour stopper les rhizomes de la bambouseraie et une autre tranchée pour passer une gaine électrique)

Vous savez tout !

Pourquoi nous choisir?

Les 5 bonnes raisons de soutenir la cressiculture et cette campagne de financement participatif ?
Le cresson : injustement méconnu et pourtant si bon !
Maintenir une activité d’aquaculture en Gironde et préserver ces vieux métiers.
La création d’un nouvel emploi
Comme moi, vous croyez au financement participatif, à la mutualisation de nos petites économies , à notre solidarité locales.
L’avenir paysan passera pas des micro-fermes bio et en polyculture, pour préserver notre environnement et créer des emplois pérennes.

Participez au Projet éco-responsable et participatif d’Au Bon Cresson ? La Cressonnière du Texas  

Contact ? auboncresson@gmail.com / Sur Facebook @Auboncresson Con 

 

A lire : découvrez Au Bon Cresson 

 



Au bon cresson
. 33490 saint-pierre-d'aurillac

Au Bon Cresson - Cressonnière - Maraicher à Langon / La Réole / Préchac (Organisateur)